Ère magazine, édition août 2021

20 ère magazine | août 2021 ÊTRE ASSUREUR RESPONSABLE NE SE DÉCRÈTE PAS... CELA SE VIT ! CONTEXTE En 1849, James Fazy, le père de la Constitution genevoise, créait les Rentes Genevoises, premier établissement de prévoyance de Suisse. Montrant la voie de ce qui deviendra la prévoyance moderne, il posait aussi les bases de ce qu’on nomme au- jourd’hui la Responsabilité sociale des entreprises . Son action visait, à l’époque, à proposer aux travail- leurs une solution qui leur permettrait de vivre une retraite décente. Cette volonté d’inscrire la démarche de l’Etablissement depuis plus de 170 ans sur le plan social, et de s’y tenir, lui permet aujourd’hui d’être un acteur crédible dans les dimensions ESG généralement admises : E pour environnement, S pour social et G pour gouvernance. Les actions des Rentes Genevoises sont toutefois peu connues du public. C’est la raison pour laquelle, en 2020, elles ont décidé de ratifier des initiatives et des programmes clés pour une assurance et une finance durable, leur permettant de communiquer de manière claire, transparente et vraie. Ainsi, les Rentes Genevoises deviennent le premier établissement de prévoyance de Suisse à signer les Principes de l’ONU pour une assurance responsable (UN-PSI). Elles ra- tifient également l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement. Des actes par lesquels les Rentes Genevoises souhaitent ex- poser à leur clientèle et au public leur adhésion à un développement durable et responsable. Aujourd’hui, elles ont le plaisir de présenter leurs ac- tivités dans le cadre des quatre Principes de base de l’UN-PSI auxquels elles souscrivent. • Sur le plan de la gouvernance : deux desmembres de leur Conseil d’administration – qui en comprend sept – sont des assurés. A ce titre, ils représentent les intérêts de ceux-ci dans la conduite de l’Etablissement. Sur un autre plan représentatif, le Conseil d’administration est composé de trois femmes et quatre hommes. • Dans le déploiement de leur stratégie, les Rentes Genevoises ont intégré dans leur vision les critères ESG et ont mis en évidence un axe propre à ce thème. Un effort particulier est porté sur les enjeux climatiques. Il se pérennisera dans les années qui viennent. • Dans le domaine des investissements : – En parallèle à la ratification des UN-PSI, les Rentes Genevoises ont également ratifié les principes de l’ONU enmatière d’investissement responsable (UN-PRI). – Ace titre, l’Etablissement est le premier enSuisse, dans le domaine de la prévoyance, à déployer ses efforts dans deux programmes majeurs des Nations Unies, sur les critères ESG. – Les Principes pour l’investissement responsable ont été décrits et adoptés par le Conseil d’administration. – Plus de 80%du portefeuille des investissements prend en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). L’objectif est d’accroître en- core cette couverture dans le futur. Cet accroissement repose sur trois axes : 1. Une intégration ESG prépondérante dans le parc im- mobilier visant en particulier à la décroissance de ses émissions de CO 2 . Le parc des Rentes Genevoises a été certifié ISO 50001 en 2013 (gestion responsable des énergies) et depuis, ses émissions ont diminué de plus de 36% contre un objectif fixé à 21%. PRINCIPE 1 Les Rentes Genevoises intègrent dans leurs prises de décision les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), pertinents pour les métiers de l’Assurance.

RkJQdWJsaXNoZXIy OTIwODU=