Aller au contenu principal
Rentes Genevoises

Histoire

Plus de 160 ans d'expertise au cœur de Genève

En cherchant à offrir une retraite digne aux habitants du canton, Genève faisait œuvre de précurseur au milieu du XIXe siècle déjà. Les Rentes Genevoises apparaissent dans les registres d’histoire comme l’aïeule des institutions de prévoyance et d’assurance sur la vie en Suisse, la première authentiquement genevoise. 101 ans avant l’AVS, 138 ans avant la prévoyance professionnelle, malgré deux guerres mondiales, de multiples crises boursières et financières, depuis maintenant 1849, les Rentes Genevoises continuent d’assumer scrupuleusement l’ensemble de leurs responsabilités.

Si les Rentes Genevoises sont les experts en sécurisation de patrimoine, c’est qu’elles le doivent également à un contexte exceptionnel, tant géographique, culturel qu’historique.



James Fazy, le visionnaire

C’est d’abord un homme, le radical James Fazy, qui, au XIXe siècle, œuvre pour le développement de sa cité. On lui doit la Constitution genevoise de 1847, ainsi que l’arrivée de plusieurs industries et établissements financiers. Sa veine libérale, entreprenante et combative s’enrichit en outre d’un engagement pour les causes sociales. La création de l’Hôpital cantonal et la mise en place de l’instruction primaire gratuite font partie de ses plus belles réalisations.

James Fazy, tourné vers l’avenir et le progrès, inspiré par ses préoccupations humanistes, fonda en 1849 la première société d’assurance mutuelle, alors couplée avec la Maison de retraite du Petit-Saconnex. Il était proposé aux habitants de Genève de cotiser durant leur vie active en vue de constituer une rente viagère qui leur permettrait, le moment venu, de payer la pension mensuelle de la maison de retraite. Aujourd’hui, cette idée phare s’est considérablement modernisée et les deux établissements sont séparés.



Les qualités de Genève

Il y a ensuite une ville, Genève, place financière mondialement reconnue, qui aujourd’hui fait souvent figure de modèle : une qualité de service exceptionnelle, une connaissance financière et des qualifications professionnelles de pointe, sans oublier une grande ouverture sur le monde. Ces qualités partagées, transmises à travers les ans, sont plus généralement celles de « l’esprit de Genève », adopté par l’ensemble des sociétés de services implantées dans cette ville. Un esprit résolument ouvert et humaniste, qui encourage l’émergence de nouvelles idées, de nouvelles entreprises.

Les Rentes Genevoises sont nées de ce contexte. Aujourd’hui encore, l’Etablissement se nourrit des valeurs qui font de Genève une ville à la fois visionnaire et inspirée par son riche passé. Les Rentes Genevoises revendiquent toujours les principes de leur fondateur, son esprit dynamique et son souci d’éthique. Imprégnées d’un tel héritage, légitimées dans leur expertise, elles peuvent ainsi regarder vers l’avenir sereinement, en toute confiance.

Garantes d’une longue tradition, humanistes dès ses origines mais novatrices dans l’âme, les Rentes Genevoises s’affirment comme une référence.

James Fazy

James Fazy

James Fazy, créateur des Rentes Genevoises, est également reconnu comme le père de la Genève moderne et démocratique.